Des influenceurs visés par une plainte pour une arnaque aux NFT

Le collectif tricolore AVI a déposé plainte contre X pour escroquerie en bande organisée. L’un des recours vise un projet NFT nommé Animoon et mis en avant par Marc Blata.

 

Alors que le gouvernement français souhaite aujourd’hui mieux encadrer les influenceurs, le collectif AVI vient de déposer deux plaintes distinctes ciblant des travailleurs des réseaux sociaux ce lundi à Paris, rapporte FranceInfo.

La première, contre X afin de poursuivre à termes l’ensemble des « Influvoleurs », concerne Animoon, un projet NFT à la sauce Pokémon, qui a réussi à collecter plus de 6 millions de dollars auprès de plusieurs milliers d’investisseurs.

Selon la plainte, Animoon promettait des avantages très importants aux détenteurs des tokens comme un « salaire mensuel de 2500$ à vie », des voyages ou encore des cartes Pokemon. Aucun investisseur en France n’en aurait vu la couleur.

  • Crypto Gouv, le youtubeur accusé d’une arnaque à plusieurs millions d’euros

La seconde, visant cette fois spécifiquement le couple Blata, dénonce une potentielle arnaque de Blatagang, un service de copy-trading dédié au forex lancé par l’influenceur aux 4 millions d’abonnés sur Instagram Marc Blata et sa compagne Nadé Blata (2,8M sur Instagram).

Des enquêtes, enrichies par de nombreux noms et pièces, devraient être ouvertes, pour escroquerie et abus de confiance, contre les différents protagonistes de ces projets. Parmi lesquels se trouvent M. Marc Blata et Mme Nadé Blata résidant à Dubaï”, peut-on lire dans le communiqué du collectif.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

L’article Des influenceurs visés par une plainte pour une arnaque aux NFT est apparu en premier sur Coins.fr.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*